Simulation thermique dynamique

La simulation thermique dynamique : comment ça marche ?

Une fois le projet validé dans sa volumétrie, nous réalisons une modélisation thermique du projet pour permettre une définition des choix en fonction des gains qu’ils gênèrent. La simulation thermique se distingue des calculs réglementaires par le fait que la saisie est beaucoup plus détaillée (on ne saisit pas que l’enveloppe extérieure et uniquement les lambda des matériaux), et intègre tous les paramètres qui influent sur le comportement thermique. Par exemple, tous les masques architecturaux, les bâtiments proches, les occupants, etc.

La saisie est multi zone. C’est à dire que les différentes pièces sont modélisées, et les scénarios de vie du bâtiment sont représentés. Par exemple : vous fermez les volets pendant un nombre d’heures données, les pièces de vie contiennent X équipements et X occupants selon un planning déterminé. Cela permet de considérer les apports internes réels et se rapprocher au plus juste de la réalité : le confort d’été par exemple va être impacté si vous n’occultez pas correctement les vitrages, ou si la pièce a une forte occupation qui générera beaucoup d’apports internes.

On peut voir l’impact de l’inertie finement puisque la masse volumique et la chaleur spécifique de tous les matériaux sont renseignés, pour les murs extérieurs mais aussi tous les murs intérieurs, ainsi que l’absorbsivité des revêtements de surface.

SIMULATION THERMIQUE DYNAMIQUE RT2012

L’objectif de la simulation n’est pas de trouver un résultat mais d’optimiser un projet. C’est à dire que lorsque le bâtiment est saisi, on en tire pas un résultat pour le chauffage et un rapport plein de chiffres incompréhensible pour le néophite. Le projet est saisi et simulé, on peut voir si son comportement est satisfaisant, et quels gains gênèrent les autres choix que l’on aurait pu faire. Par exemple voir quelle serait la consommation de chauffage en fonction du mode de ventilation :

SIMULATION THERMIQUE DYNAMIQUE RT2012

Ou de voir le comportement thermique estival du projet, évaluer pièce par pièce les températures constatées, en fonction de comment le bâtiment est utilisé : occultation des fenêtres ou pas, sur ventilation, mise en place d’un puits canadien, etc.

SIMULATION THERMIQUE DYNAMIQUE RT2012

Pour résumer, une étude dynamique, c’est avant tout un outil pour vous aider à faire des choix. Ce calcul est un moyen des les argumenter en étudiant leur intérêt et impact.

Pour le confort d’été, nous analysons le nombre d’heures passées à une température donnée, selon une année standard ou de type caniculaire pour voir :

  • Comment le projet doit être utilisé par ses occupants pour qu’il soit confortable en toute saison,
  • Quelles optimisations sont nécessaires pour satisfaire au confort d’été si celui-ci n’est pas atteint : ajout d’inertie, ventilation naturelle assistée, masques et végétaux, puits canadien, modification du système constructif ou diminution de la surface vitrée.

Par exemple :
La pièce simulée en rouge avec sur ventilation dépasse 28°C plus de 40h. Le confort d’été n’est pas considéré comme satisfait. La deuxième simulation en vert présente la même pièce avec en plus un puits canadien. Le confort d’été est atteint (max 11h à 27°C)

SIMULATION THERMIQUE DYNAMIQUE RT2012

COMBIEN CA COÛTE ?

Le prix varie en fonction de chaque projet.

Demandez nous un devis, nous vous répondrons sous 24 heures ouvrées.

Si vous désirez en savoir plus sur cette prestation, n’hésitez pas à nous appeler ou poser vos questions !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s